Bandeau entête site Anciens RICM

EXTENSION - MODERNISATION DU MUSÉE DES TDM DE FRÉJUS
NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS - FAITES UN DON !
Projet et bulletin de souscription

Dernières mises à jour

Enquête permanente
ANA RICM

Accès à la page Enquête

Fidèle aux TDM

CARTE MARSOUIN-BIGOR...
...PAS ENCORE ADHÉRENT ?
IL N'EST JAMAIS TROP TARD POUR REJOINDRE NOS RANGS !!! Nouveau bulletin d'adhésion

REJOIGNEZ LES AMIS DU MUSÉE DES TROUPES DE MARINE !

11 novembre, journée nationale du souvenir

Pour une recherche d'info uniquement sur le site,
la fenêtre Google se trouve en bas de page

A lire au préalable !

Statistiques

En octobre 2019
le site de l'ANA RICM
a reçu 68 801 visites

Pour le 1er semestre 2019
Le site a reçu 335 329 visites et 1 315 620 pages ont été consultées

Pour l'année 2018
le nombre de pages
consultées par les
528 790 visiteurs
s'élève à 1 877 007 !!!

Pratique !

Firefox Quantum 70.0.1 Version actualisée de Firefox

Sécurité de nos correspondances et protection de notre vie privée : l'affaire de tous !

Afin de protéger votre ordinateur mais aussi votre carnet d'adresses, et donc ceux de vos correspondants, n'ouvrez jamais la pièce jointe d'un message dont vous ne connaissez pas l'expéditeur. Par ailleurs, ne contribuez pas à la diffusion des messages sans intérêt qui encombrent et polluent le net !

Un site utile à consulter de temps en temps !

Changements d'adresses courriel

Affiche projet musée TDM

Titre dela page : Activités - Actualités - Informations



Brèves

Le Rosier de la mémoire

04-12-2019 - 06:15

Le samedi 16 novembre 2019, à Bouvesse-Quirieu, dans le cadre des cérémonies locales dédiées aux Morts pour la France au cours des opérations extérieures, le Souvenir Français du Pays des Couleurs et de la Tour du Pin a déposé le Rosier de la mémoire sur la sépulture du caporal David DECUYPÈRE, du 1er escadron, tué en République de Côte d'Ivoire, à Bouaké, le 6 novembre 2004.

Cette brève cérémonie s'est déroulée en présence de la mère et de la soeur de ce marsouin et de M. Daniel GRIMONT, délégué départemental de la 5e Section de l'ANA RICM pour les départements de l'Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie, accompagné de son épouse.

Les marsouins de l'AATDM Isère-Savoie étaient également présents avec leur drapeau aux côtés des drapeaux et des membres des associations patriotiques locales.

L'hymne de l'infanterie de marine chanté a cappella et avec vigueur a mis fin à cette émouvante cérémonie du souvenir.

L'Armée de Terre en deuil

26-11-2019 - 15:00

L'ANA RICM partage la peine et la tristesse de l'Armée de Terre après le terrible et dramatique accident d'hélicoptères qui a causé la mort de 13 de ses combattants au Mali.

Elle compatit à l'incommensurable chagrin des familles frappées et éprouvées par l'insoutenable annonce de la perte d'un être cher et s'associe à leurs camarades des 5e RHC, 4e RC, 93e RAM et 2e REG qui viennent de voir disparaitre brutalement des frères d'armes jeunes, professionnels, motivés et passionnés par leur métier.

Quel qu'en soit le risque, la mission continue...parce qu'il en a toujours été ainsi dans nos rangs !

La 3e Section en deuil

[1928-2019]

24-11-2019 - 16:45

Nous avons appris avec tristesse le décès de M. Gilles GABORY, lieutenant honoraire, survenu le mardi 19 novembre 2019. Il venait d'avoir 91 ans.

Gilles GABORY s'était engagé dans les troupes coloniales à la fin des années 40. Il avait effectué deux séjours en Indochine au cours desquels il avait été cité deux fois à l'ordre de la division, puis à l'ordre de la brigade et du régiment. En Algérie, il avait été cité deux fois à l'ordre de la brigade. Il avait servi par ailleurs à Madagascar et au Sénégal.

Déjà adjudant-chef, il avait rejoint le RICM (4e escadron) au mois de décembre 1963 et l'avait quitté en juillet 1964.

Réserviste pendant 12 ans, il avait été promu au grade de lieutenant et acquis l'honorariat de son grade lors de son adieu définitif à l'institution.

Le lieutenant Gilles GABORY était officier de la Légion d'honneur, médaillé militaire et titulaire, entre autres, de la croix de guerre des TOE et de la croix de la Valeur militaire avec six faits de guerres.

Ses obsèques se sont déroulées le vendredi 22 novembre 2019 en l'église Sainte-Marie Madeleine de Geneston (44140) en présence de Michel KERDRAON représentant la 3e Section.

L'ANA RICM renouvelle ici ses condoléances attristées à la famille de ce beau comabattant et soldat de l'Arme.

Cérémonies quinquennales dans l'Est

24-11-2019 - 12:00 - Modifié le 03-12-2019 - 23:00

Chaque déplacement quinquennal de l’ANA RICM reconduit ses membres sur les traces d’une période particulière dans l’histoire du régiment. Celui consacré aux combats de septembre et de novembre 1944 dans l’Est se distingue immanquablement par une participation enthousiaste de populations qui n’ont pas oublié les libérateurs d’hier, tant attendus et si bienvenus, que furent nos aînés. Ainsi, depuis 75 ans, dans certaines localités de l’itinéraire suivi, le souvenir de ces heures tragiques puis joyeuses est-il célébré avec une émotion réelle et une gratitude sans égale.

Le samedi 16 novembre 2019, à Colombier-Châtelot, en bordure de forêt, c’est devant un imposant monument érigé en souvenir du maquis Tito et de ses morts qu’a débuté cet après-midi mémoriel dans la boucle du Doubs. Plus loin, à Saint-Maurice-Colombier, une stèle dédiée à l’équipage d’un char du 1er escadron, détruit le 11 septembre 1944, a été fleurie. A Villars-sous-Écot enfin, hommage a été rendu au sous-lieutenant Gourio et à ses 11 hommes du 2e escadron tués au combat le 11 septembre 1944, en reconnaissant le village. Ce dernier paya d’ailleurs un lourd tribut pour s’être réjoui trop tôt de ce qu’il croyait être la libération finale. 22 hommes de tous âges furent exécutés par l’ennemi en représailles. En présence de leurs descendants, de leurs familles, ils n’ont pas été oubliés dans cet hommage.

Après le verre de l’amitié, comme tous les cinq ans, anciens du RICM et jeunes marsouins du détachement de l’ECS accompagnant le drapeau ont été les hôtes du village au cours d’une soirée véritablement chaleureuse et fraternelle.

Le lendemain, dimanche 17 novembre 2019, il s’agissait de commémorer l’entrée en premier du RICM en Alsace le 19 novembre 1944 et la libération de Seppois-le-Bas par le 4e escadron ce même jour. Après l’office religieux consacré aux libérateurs les conditions météorologiques se sont dégradées sérieusement mais n’ont en rien entravé le programme de la matinée. Après l’hommage aux enfants de Seppois-le-Bas morts pour la France, un cortège s’est formé pour rejoindre la stèle dédiée aux morts du RICM du 19 novembre 1944, sur l’emplacement même où fut détruit un char du 1er escadron. Plus loin, c’est devant la stèle rappelant l’engagement du Groupe Mobile d’Alsace que se sont recueillis les participants, enfin à la sortie ouest de Seppois-le-Bas, devant le monument du RICM et sous des rafales de neige fondue, s’est terminée cette commémoration marquante.

Après le verre de l’amitié partagé entre tous, un repas commun a rassemblé anciens, jeunes et sympathisants de Seppois-le-Bas.

Au cours de ses messages, tant dans la boucle du Doubs qu’à Seppois-le-Bas, le général Dominique Artur, président national des anciens du RICM, a rappelé l’engagement et les exploits du groupe Tito et des marsouins du Groupe d’Escadrons portés (GEP) issus des maquis, le sacrifice du peloton Gourio formé de jeunes volontaires évadés de France ou encore la marche victorieuse du RICM en l’Alsace, soulignant par ailleurs que « de cette rencontre à la fois tragique et heureuse entre Seppois et le RICM va naître une grande amitié dont nous sommes les témoins encore aujourd’hui. »

Aujourd’hui justement ceux qui avaient débarqué en Provence ne sont plus là pour témoigner et seuls trois anciens du GEP, dans leur 95e année d’existence, étaient présents et très entourés pour transmettre aux plus jeunes un flambeau qui ne doit pas s’éteindre.


Etaient présents autour des généraux de division (2S) Dominique ARTUR et Jean-Gabriel COLLIGNON, président et secrétaire national : 1re Section/Marcel DARTINET, Bertrand LEVESQUE et madame, fille de Serge VACHER ancien du RICM décédé, Pierre LOISEAU, Serge PETROVITCH et madame, Jean-Pierre PRÉ, Bernard SALÉ, Eric SIMON, Pierre WEBER - 3e Section/Alain HÉNAFF, Jocelyne PISTOLET, Gérard ROUSSEL - 4e Section/Aimé MUNCK - 5e Section/Général Jean NICHON, Jean-Paul GIROUD fils de Jean-René GIROUD, ancien du GEP décédé, Grégory VAN LERBERGHE - 7e Section/Gabriel GUESNOIS et madame - GEP/Madame BATAILLE veuve du général Michel BATAILLE ancien du GEP, Daniel CUSENIER et son fils, Pierre MAINEULT, Roger RACLE et madame, leur fils et son épouse, Gérard STUBER et sa mère, veuve d'Emile STUBER, ancien du GEP


Allocution à Colombier-Châtelot - Allocution à Villars-sous-Écot - Allocution à Seppois-le-Bas, dans le Salon de lecture

Photos de ces commémorations en cours de traitement.

11 novembre chez les Anciens

24-11-2019 - 11:00

Une fois n'est pas coutume, quelques informations du 11 novembre venues de nos membres les plus disponibles de notre association (Seules sont prises en compte les infos accompagnées d'une photo et concernant des membres de l'ANA RCIM !).


— à VANNES (56000), avec le drapeau de la 3e Section porté par Mikaélé MATILÉ et le drapeau des médaillés militaires porté par Claude BELLON, accompagnés par Daniel BONNET, Miche FOURRAGE, Michel GOUAS, Monique ROBERT, Louisette SERVANT, Christian SOLER et madame, Bernard VIDOT.




— à SAINT-HYPPOLYTE-DU-FORT (30170), avec Jean-Pierre GOUTORBE (7S) portant le drapeau de la fédération Maginot accompagné d'un jeune lycéen du lycée militaire d'Aix-en-Provence portant le drapeau des AET.




— au CELLIER (44850), avec Philippe DANGLETERRE (3S) portant le drapeau de l'UNC locale.




— à ÉRAGNY-SUR-OISE (95610), avec Robert CHAMTON (1S) et Marc DONCIEUX (1S) portant le drapeau de l'UNC locale, accompagnant un groupe de combat du 1er escadron en mission Sentinelle en Ile-de-France.




— à CELLIEU (42320), avec Grégory VAN LERBERGHE (5S) portant le drapeau de l'UNC locale.




Décès d'un grand Ancien

Jean JACQUOT [1925-2019]

23-11-2019 - 15:00

Dans la peine, sa famille nous a appris le décès de M. Jean JACQUOT, chef de bataillon en retraite, survenu le lundi 4 novembre 2019 à l'âge de 94 ans. Il n'appartenait plus depuis longtemps à notre association.

Commencée dans la Résistance, la carrière de Jean JACQUOT s'est poursuivie en Indochine, en Algérie et à Madagascar comme sous-officier, jusqu'au grade d'adjudant-chef.

Nommé sous-lieutenant le 1er janvier 1962, il rentre de Madagascar en décembre 1963 pour être affecté, avec le grade de lieutenant, à l'escadron blindé d'instruction des troupes de marine (EBITDM) de Nîmes. En septembre 1964, après la dissolution de l'EBITDM, il rejoint le RICM à Vannes.

Après un séjour en Côte d'Ivoire entre 1966 et 1968, il retrouve le RICM où il commande l'ECS de 1970 et 1972.

De nouveau muté en Côte d'Ivoire en 1972, il quitte l'institution militaire à son retour en 1974.

Le commandant Jean JACQUOT était officier de la Légion d'honneur, médaillé militaire, chevalier de l'Ordre national du Mérite et titulaire, entre autres, des croix de guerre 1939-1945 et des TOE, de la croix de la Valeur militaire, de la croix du volontaire de la Résitance et de la médaille commémorative des services volontaires de la France Libre.

Ses obsèques se sont déroulées le mardi 13 novembre 2019 à Manosque (04100) en présence de Marc BYLICKI, représentant les Anciens du RICM.

Notre assocation s'associe au chagrin de la famille et salue la mémoire de ce beau soldat des troupes coloniales et de marine.

A l'honneur !

Carcassonne, 7 nov 19, Didier Soupault

14-11-2019 - 17:40

Certaines carrières méritent davantage que d'autres d'être citées en exemple. Celle de Didier SOUPAULT, chef d'escadron de la Gendarmerie nationale, n'est pas commune. Le 7 novembre 2019, à Carcassonne, une cérémonie militaire marquait la fin de ses cinq ans de commandement à la tête de l'escadron départemental de sécurité routière de l'Aude et son départ à la retraite après 41 ans de services. Ce fut l'occasion pour le commandant de région de lui remettre la médaille de la Gendarmerie nationale avec une citation à l'ordre de la brigade pour son action en décembre 2018 suite aux violences et destructions commises par des bandes incontrolables (Euphémisme !).

Lors de sa prise de parole, notre camarade, membre de la 4e Section, est revenu sur ses premières années sous l'uniforme... au RICM ! : [...] le 1er février 1978, je franchis les portes du quartier Delestraint à Vannes. J’intègre alors comme engagé volontaire le RICM [...] j’ai eu la chance de servir sous les ordres de caporaux-chefs, de sous-officiers et d’officiers de très grandes valeurs. De véritables serviteurs de l’État, capables de tout pour la France et ses intérêts à chaque coin du monde. Ils m’ont forgé une force de caractère qui m’aura servi toute ma carrière pour traverser un certain nombre d’épreuves. Ils m’ont appris le goût de l’effort, celui de la solidarité, du sacrifice, ils m’ont appris à ne pas céder à la facilité, au renoncement et bien d’autres choses encore. Pour tout cela, je leur suis infiniment reconnaissant. Je regrette sincèrement que la distance et les contraintes professionnelles et personnelles me privent de leur présence ce soir mais je pense bien à eux. Je n’oublie pas le GCA de Zuchowicz [...], il a été mon 1er commandant d’escadron, notamment lors de mes deux séjours au Tchad en 78 et en 79. Il m’a fait l’honneur en juin dernier de présider une cérémonie, au cours de laquelle il m’a fait remettre, devant le 2e escadron du régiment au complet, ce buste de « Marsouin ». C’est pourquoi je tenais vraiment à l’avoir à mes côtés ce soir. Merci mon général, merci Patrice, Jean-Claude, Miguel, Didier, André, François et tous les autres pour ces trois ans et demi passés à vos côtés au sein de ce prestigieux régiment.

Les Anciens du RICM félicitent chaleureusement ce frère d'armes pour cette prestigieuse décoration reçue et lui souhaitent une belle retraite au cours de laquelle ils espèrent bien évidemment le croiser lors des grands rendez-vous de la famille.

Décès d'un très grand Ancien

03-11-2019 - 19:20

La 1re Section nous a appris avec tristesse le décès de l'un de nos très grands Anciens, M. Denis FIOL, survenu le lundi 9 septembre 2019. Il allait avoir 96 ans.

Résidant en Algérie, Denis FIOL s'était engagé pour la durée de la guerre en octobre 1941 au titre du RICM et avait servi au 1er puis 3e bataillon (9e cie).

En mars 1943, à la suite de la réorganisation de RICM en régiment de reconnaissance, il avait été affecté dans un régiment d'infanterie de la 9e DIC. Après le débarquement de Provence auquel il avait participé, il avait combattu en Alsace où il avait été blessé par éclats de mines en février 1945. Il avait été cité à l'ordre du régiment.

Denis FIOL était médaillé militaire et titulaire de la croix de Guerre 1939-1945 et de la croix du Combattant volontaire.

Ses obsèques civiles se sont déroulées le mardi 17 septembre 2019 au crématorium de l'Arche de Mareuil-lès-Meaux (77).

L'ANA RICM partage la peine de la famille de ce marsouin qui s'était engagé sans réserve pour la Libération de la Patrie.

Décès à la 1re Section

Jean-M	arie LEGERON [1948-2019]

02-11-2019 - 23:45

Nous avons appris avec tristesse le décès de M. Jean-Marie LEGERON survenu le dimanche 20 octobre 2019. Il allait avoir 71 ans.

Marsouin de 2e classe, appelé du contingent (68/2B [sept68 - déc69]), notre camarade avait servi au RICM comme cavalier porté puis conducteur.

Ses obsèques se sont déroulées le jeudi 24 octobre 2019, en l'église de Grosbliederstroff (57520)

L'ANA RICM présente ici ses sincères condoléances à sa famille meurtrie par ce deuil.

Bouton pour aller aux archives des brèves
En cours d'installation...

""L’état militaire exige en toute circonstance esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême, discipline, disponibilité, loyalisme et neutralité. Les devoirs qu’il comporte et les sujétions qu’il implique méritent le respect des citoyens et la considération de la Nation"". Code de la Défense - art. L4111-1.

Du côté de la FNAOM-ACTDM


AOB numérique